Vu sur les réseaux sociaux



Avoir confiance en soi, c’est être conscient de son potentiel et de ses capacités à réaliser de grandes choses.
Souvent notre environnement familial, comme l’école et plus tard le monde professionnel ont malheureusement la fâcheuse tendance à pointer du doigt nos faiblesses et nos défauts. Cette attitude finit par dévaloriser nos réalisations, rabaisser nos talents et nous faire douter de nos capacités.

Nombreux sont les individus qui ne réussissent pas à atteindre les objectifs qu’ils ont en tête, non pas parce qu’ils n’en n’ont pas les capacités mais tout simplement parce qu’ils ne passent pas à l’acte. Cela s’explique par le fait qu’ils entretiennent des appréhensions et des blocages. Ces derniers agissent comme autant de freins dans la réalisation de leurs désirs et de leurs rêves. En général, ces croyances limitantes sont entretenues depuis leur plus tendre enfance. Elles les empêchent de se dépasser, de se révéler, de se transformer et de s’accomplir.

Ce témoignage de Kilian JORNET, « l’extraterrestre du trail », nous invite à
– Donner à chacun l’envie de gravir son Everest,
– Motiver des amis ou des collègues qui n’ont pas ou qui ont peu de rêves,
– Faire comprendre à nos proches que quel que soit le moment de leur vie, ils peuvent avoir de grands projets.

L’arrivée à un sommet est un moment unique de contemplation du chemin parcouru. Elle permet de prendre confiance en soi, en ses capacités à réaliser de grandes choses, à obtenir des succès, à dépasser ses objectifs.

Pour réussir, il suffit parfois d’arriver à ne pas penser
-Soit le défi dépasse vos capacités physiques ou intellectuelles et alors c’est le mental qui prend le relais sans que vous doutiez un seul instant de votre capacité à y arriver. Vous êtes inconsciemment incompétent