Points de vue et témoignages



Prendre le départ du Tor des Géants c’est relever un défi sportif qui consiste à courir 340 kilomètres, à gravir 31.000 mètres de dénivelé positif et à en descendre autant (ce qui représente près de quatre fois l’ascension et la descente de l’Everest en partant du niveau de la mer), tout ça sur une course non-stop de 150 heures.
Courir le Tor des Géants c’est traverser en une seule course toutes les plus hautes montagnes d’Europe : le Mont Blanc, le Mont Rose, le Mont Cervin, les Grandes Murailles et la Dent d’Hérens, le Grand Combin, les Grandes Jorasses et le Grand Paradis … L’appellation « tour des géants » renvoie à ces plus hautes montagnes d’Europe. Ce sont eux les géants que les coureurs doivent défier …

Contrairement aux idées reçues, la dimension physique du sportif a ses limites. Dès les premiers kilomètres, c’est dans la tête que tout se passe, on se retrouve face à soi, à ses limites, et c’est cela qu’on explore. C’est votre esprit qui va guider votre action durant toute l’aventure.

Si les enseignements que l’on peut tirer des courses de très longue distance (Tor des Géants, PTL, Spine Race, SwissPeaks Trail, …) sont extrêmement nombreux, les plus intéressants sont sans doute liés à la gestion du sommeil.
S’il n’est pas possible sur ces courses de dormir longtemps compte tenu des barrières horaires (et du fait que cela reste une compétition), il est utopique de penser que l’on peut aller au bout sans prendre le temps de se reposer. Alors quelle est la solution ?

Sortir de sa zone de confort n’est pas une chose facile. Evidemment, on a peur de l’échec, de l’inconnu, du regard des autres et j’en passe…
Pourtant, c’est en sortant de sa zone de confort que l’on vit les meilleurs moments de sa vie, les plus enrichissants et ceux dont on sera fier de parler.

Travailler sa motivation et se faire plaisir.
Dans le sport, il y a beaucoup de contraintes. Pour que la contrainte ne prenne pas le dessus, il faut qu’il y ait du vrai plaisir. Lorsque le plaisir s’évapore, la performance ne peut pas être au rendez-vous. Pour être performant, l’entrepreneur, le dirigeant, et de manière générale tout collaborateur en entreprise doit travailler sa motivation