" La créativité individuelle peut être détruite par une incitation au conformisme ... Les injonctions à agir rationnellement inhibent les aptitudes à se comporter de manière créative. " - Harold J. Leavitt

Toute entreprise, association, fondation, organisation professionnelle ou syndicale qui souhaiterait bénéficier d’une sous-rubrique à son nom dans la rubrique « Place des Réseaux » du Blog de l'Audace peut accéder au service en cliquant ici. Elle pourra notamment mettre en ligne des communiqués de presse, des points de vue ou des ouvrages.

Place des réseaux

Lors de mes vœux, j’ai fait référence au livre du Petit Prince, mettant en exergue l’apprivoisement que Saint-Exupéry définit comme une invitation à créer des liens. Apprivoiser, c’est rechercher une attitude juste, s’exprimant souvent dans une vérité poétique où l’essentiel se dit sans se perdre dans des mots inutiles.

Au nom du « libre-échange », l’argent trouve de grands espaces lui permettant de se libérer de sa condition de serviteur jusqu’à devenir l’idole qui, enflée de sa puissance, attire et attise alors même qu’elle est une des premières causes du saccage environnemental. François, dans son Encyclique ‘Laudato Si’, souligne que « le rythme de consommation, de gaspillage et de détérioration de l’environnement a dépassé les possibilités de la planète » (§ 161).

De bonnes heures que ces premiers jours de l’an, une quasi parenthèse signant la trêve qui n’est pas sans faciliter l’expression des vœux de bonheur.
Des mots échangés, souvent rapidement, de peur de s’attarder ; le bonheur est si fragile que la tentation est de ne pas le préciser de crainte de s’approcher de l’éclipse qui viendrait l’assombrir.

Difficile pour le monde associatif de parvenir à trouver une position juste. L’hébergement des demandeurs d’asile est une protection nécessaire, mais il doit être accompagné d’une dynamique pour ne pas laisser des espoirs vains, destructeurs de la personne.
La distinction entre réfugiés et migrants demande à être plus rapidement établie qu’elle ne l’est.

Le parfait achèvement est rarement au rendez-vous du temps, mais, suprême élégance, dans ses derniers jours, ce moment séquentiel nommé l’année, offre un souffle qui n’attise pas les souvenirs amers, mais éclaire l’avenir avec Noël et le Nouvel An.

Feedback

Feedback

Merci de nous aider à améliorer le Blog de l'Audace en nous signalant tout problème rencontré, ou en nous suggérant des améliorations.