" Une vision sans action est un rêve. Une action sans vision est un cauchemar. " - Proverbe japonais

Toute entreprise, association, fondation, organisation professionnelle ou syndicale qui souhaiterait bénéficier d’une sous-rubrique à son nom dans la rubrique « Place des Réseaux » du Blog de l'Audace peut accéder au service en cliquant ici. Elle pourra notamment mettre en ligne des communiqués de presse, des points de vue ou des ouvrages.

Place des réseaux

Le projet de loi portant Evolution du Logement de l’Aménagement et du Numérique (ELAN), une nouvelle réglementation s’ajoutant à celle déjà complexe et prolixe en vue d’atténuer la crise du logement, ou bien un texte nouveau pour en finir avec un mal qui résiste ?
Les combats, pour être gagnés, exigent une stratégie créant de la surprise ; encore faut-il ne point se tromper d’adversaire. Quel est-il ?

L’accumulation de trop de situations sordides nourrit le désenchantement de la société, l’amputant d’un dynamisme préjudiciable à son unité et à son avenir.
A Trèbes, dans une petite ville à proximité de Carcassonne, Arnaud Beltrame, jeune lieutenant-colonel de gendarmerie, a pris la place de l’otage retenu par le terroriste après les meurtres qu’il venait de commettre.

« Oser pour une foi(s) », tel était le thème des Assises des EDC qui ont réuni à Strasbourg près de 2 000 dirigeants et chefs d’entreprises témoignant par la prière et le partage, de leur engagement ecclésial et sociétal.

Oser dire, oser bâtir, oser exprimer les conversions qui s’opèrent en soi, tels furent les moments forts de ces Assises dans cette conviction qu’il n’y a de changement que là où soi-même on l’ose.

Il n’y a pas de place ! Ce cri dévoilant de la peur est celui des plus fragiles, d’où l’urgence de l’entendre pour que la fracture sociale ne s’aggrave pas.
Les parcours de vie sont marqués par des multitudes de manques : de la crèche aux maisons de retraite ou encore à la culture, se rappelant la situation de ces étudiants qui, après avoir réussi leur bac parfois avec mention, se sont trouvés sur une file d’attente pour rentrer à l’Université.

Célébration du féminisme ? Oui, si le féminisme est entendu comme une attention aux inégalités que trop de femmes encore subissent.
Le 8 mars, un jour non point pour s’émouvoir mais pour se mouvoir vers plus de respect …