" L’enthousiasme est à la base de tout progrès. " - Henry Ford

Toute personne physique ou morale qui souhaiterait publier des points de vue dans la rubrique « Actualités » du le Blog de l'Audace peut accéder au service en devenant Contributeur.

L’innovation doit prendre en compte les besoins du marché

  Thomas Legrain Conseil vous accompagne dans votre développement


Thomas LEGRAIN

Facebook : https://www.facebook.com/thomas.legrain
Twitter : https://twitter.com/TLConseil
Linkedin : https://www.linkedin.com/in/thomaslegrain
Site internet : http://www.thomas-legrain-conseil.com
Blog : http://www.blog-audace.com

558 articles publiés sur le Blog de l'Audace, qui ont été lus 1 251 356 fois

2 ouvrages disponibles sur le Blog de l'Audace

En savoir plus sur Thomas LEGRAIN
Cet article vous a plu : partagez-le !
Soyez le premier à partager cette information

Soyez audacieux, exprimez votre point de vue !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires pour “L’innovation doit prendre en compte les besoins du marché

  • mask
    Berthoumieux

    Bonjour,

    Je ne partage pas votre vision.

    En effet, le téléphone, le train, la voiture, Microsoft, l’internet et bien d’autres sont des innovations qui ne sont pas issues des études de marché.
    En fait, c’est le propre de l’innovation d’être libre de toute étude de marché.
    C’est à l’Entreprise de transformer cette innovation en réussite économique.

    Je ne prétend pas que les études de marché sont inutiles, je pense simplement qu’elles ne peuvent s’appliquer à l’innovation.

    D’autre part, de nos jours, c’est l’innovation qui permet à l’entreprise de se battre sur un marché mondial.
    Là où je suis d’accord avec vous, c’est que l’innovation n’est pas seulement le produit miracle, c’est également l’amélioration des process.

    Enfin, dans notre pays, bon nombre d’innovations se retrouvent au cimetière surtout à cause de notre incapacité à organiser et financer l’amorçage de ces sociétés innovantes.
    Nos « financiers » rêvent de la réussite de Google, mais ils oublient qu’il y a à l’origine de cette société un fonds qui a investit 50.0000 $.

    Bonnes fêtes

    – François Berthoumieux

  • mask
    Fochi jean-claude

    Le gaspillage n’est pas forcément inutile; ce qui est nuisible c’est un trop grand gaspillage et un recours systématique à ce dernier.
    Pour prendre un exemple, le tétrapack,emballage de lait,l’innovation fondamentale s’est située dans la résolution de contraintes dans la chaine de valeur; là on résolvait des besoins existants.
    On peut aussi faire allusion à IKEA, où là existait un besoin non satisfait d’une population jeune.Exemple classique, benetton, c’est le système informatique qui lui a permis de teindre à la demande, innovation d’organisation des ressources.
    En fait c’est la capacité et la volonté de faire évoluer ses produits qui permet de satisfaire le marché national et d’exporter.
    Cordialemenr
    Jean-claude Fochi

  • mask
    Pierre

    Bonjour,
    Une réflexion me vient quant à la notion même d’innovation. En effet, il faut éviter l’amalgame entre les différentes strates entrepreneuriales. Pour une TPE par exemple, des services « primaires » peuvent constituer une véritable révolution fonctionnelle alors que les grandes structures en sont déjà dotés.
    Paradoxalement, la R&D des majors bénéfice rarement aux petites structures et c’est en cela, à mon sens, que l’on peut parler de véritable gâchis.
    Ainsi, ce sont parfois les services innovants qui créent le besoin et induisent une véritable démarche productive pour l’entreprise. Qui peut nier aujourd’hui la révolution qu’a constituée le traitement de texte ? Le tableur ? Si Microsoft a bouleversé le marché en proposant des outils permettant d’accroître la productivité, on retrouve cette démarche en matière de télécommunications pour les TPE et PME où des sociétés se retrouvent en passe de créer les outils de production dont les utilisateurs n’ont pas encore réellement conscience (www.hubiquity.fr par exemple).
    En conclusion, la sensibilité des TPE et PME aux innovations constitue un véritable gage de croissance s’il s’agit pour ces dernières de s’assurer en permanence que leur outil de production est optimum.
    Pierre.

  • mask
    Penquer - Ohayon

    Bonjour, nous partageons le même avis que vous.
    Le problème de l’innovation est une grande question. L’innovation est indispensable et assure la pérennité d’une entreprise. Une étude de marché préalable est toute fois nécessaire, car elle permet de limiter les risques d’échecs.
    Bien évidemment, le budget est adapté à la structure de l’entreprise, ce qui ne met pas tout le monde sur le même pied d’égalité.
    En revanche, les investissements des grands groupes dans le domaine de la R&D profitent aux TPE et PME. Ces dernières vont pouvoir se baser sur l’échec ou la réussite de telle ou telle nouveauté. Il est moins risqué de suivre une tendance, plutôt que de la lancer.

    Cordialement
    Marine et Mickael

  • mask
    Jean Gustave de la Branche de L'Arbre du Chateau de la France

    Je n’approuve point du tout ce qu’affirme Thomas Legrain. En effet si l’on prend pour exemple la société Apple, on peut bien se rendre compte que ce sont leurs innovations qui arrivent à créer le besoin.

  • mask
    Vincent SONG

    L’innovation génère t’il le besoin ?
    C’est ce qu’on constate après coup : le téléphone à été inventé par Bell pour communiquer avec sa femme (qui était sourde), l’invention a bien évoluer depuis…

    D’un autre coté si on ne se confronte pas au marché, on risque d’engloutir des sommes faramineuses en pure perte :p

    Il y a bien un juste milieu à trouver…

  • Feedback

    Feedback

    Merci de nous aider à améliorer le Blog de l'Audace en nous signalant tout problème rencontré, ou en nous suggérant des améliorations.