" J'ai décidé d'être heureux, parce que c'est bon pour ma santé. " - Voltaire

Toute entreprise, association, fondation, organisation professionnelle ou syndicale qui souhaiterait bénéficier d’une sous-rubrique à son nom dans la rubrique « Place des Réseaux » du Blog de l'Audace peut accéder au service en cliquant ici. Elle pourra notamment mettre en ligne des communiqués de presse, des points de vue ou des ouvrages.

 Place des réseaux

Bruno LAFONT est intervenu dans le cadre du Club de l’Audace sur le sujet « Le climat, l’urbanisation et les nouvelles technologies ». Ces trois enjeux sont stratégiques. Ils imposent une profonde transformation du monde qui doit mobiliser non seulement les gouvernements mais également tous les acteurs de la société civile. Ils impliquent des ruptures, un changement radical des priorités et une autre manière de vivre.

A la veille du 1er tour de l’élection présidentielle et à quelques semaines des échéances législatives, le mouvement « 577 » fait évoluer sa signature et devient : « 577-LES INDEPENDANTS de la droite et du centre ».
« Cette nouvelle expression vise à bien définir le profil de notre initiative : un collectif d’acteurs libres et indépendants, déterminés à s’engager en politique et à mobiliser leurs talents au service de la France » rappelle Jean-Christophe FROMANTIN, Député-Maire de Neuilly-sur-Seine, à l’impulsion de cette mobilisation.

La vie est faite de nombreux passages. Tous n’ont pas la même densité mais beaucoup d’entre eux nous changent ; certains sont si décisifs qu’ils nous transportent vers des actions transformatrices de soi et de la société.
Pâques, sans s’imposer à l’Histoire, interroge la nôtre. L’homme de Nazareth, « Passeur de vie » nous invite à l’être. Ne serait-ce pas cela croire : ouvrir ce qui est fermé, assouplir ce qui est raide, pour rendre possible d’inespérés passages.

Le risque de l’absentéisme ne serait-il pas pour partie imputable au décalage entre vos programmes et l’attente de propositions concrètes répondant aux difficultés des plus fragiles
Il ne vous est certes pas demandé un catalogue de mesures, mais une vision de la res publica tissant l’unité et l’indivisibilité de la République dont l’une des déchirures est celle de l’habitat, marqueur des pauvretés et précarités.

La vie est faite de nombreux passages. Tous n’ont pas la même densité mais beaucoup d’entre eux nous changent ; certains sont si décisifs qu’ils nous transportent vers des actions transformatrices de soi et de la société.
Pâques, sans s’imposer à l’Histoire, interroge la nôtre. L’homme de Nazareth, « Passeur de vie » nous invite à l’être. Ne serait-ce pas cela croire : ouvrir ce qui est fermé, assouplir ce qui est raide, pour témoigner d’inespérés passages.